Le mariage gay

mariage pour tous

Proposition numéro 31 du projet présidentiel de François Hollande, le mariage ouvert à tous, plus communément appelé mariage gay, est débattu par les députés à l’Assemblée Nationale depuis ce mardi 29 janvier 2013. Des débats qui vont à coup sûr s’avérer houleux, au vu des divergences d’opinion sur ce sujet.

De longs débats qui s’annoncent

Avec plus de 5300 amendements à examiner, la bataille est engagée dans l’hémicycle. Opposants et partisans au mariage gay ont fait de ce texte de loi l’enjeu majeur de ce début d’année, et personne ne veut céder face à l’autre. Toute la semaine, jusqu’à tard dans la nuit, peut-être même le weekend, les députés vont débattre des moindres détails. Il est donc logique de penser que l’examen du texte de loi pour le mariage gay va être assez long.

Les amendements déposés

Au total, ce sont donc plus de 5300 amendements qui ont été déposés par l’opposition. Parmi les amendements déposés par l’UMP, l’extrême droite et les députés centristes (un amendement étant une proposition de modification du projet de loi soumise au vote de l’Assemblée Nationale), on retrouve surtout des tentatives pour supprimer un à un les alinéas du texte de loi pour le mariage gay. Non-modification des lois, interdiction du mariage pour les personnes de même sexe, interdiction d’adoption, seul un amendement propose l’établissement d’une alliance civile plutôt qu’un mariage. A noter que l’UMP a aussi déposé une motion pour appeler à un referendum concernant la promulgation ou non du mariage gay.

Les arguments des deux camps

Parmi les opposants au mariage gay, on retrouve les arguments classiques de protection de la famille et de l’enfant. Ouvrir le mariage aux personnes homosexuelles, ce serait aller à l’encontre de ce qu’est le mariage à l’origine : une union dans le but de procréer. En outre, l’enfant aurait besoin de repères parentaux masculins et féminins pour bien se développer dans la vie. Le mariage gay et l’adoption seraient donc en total contradiction avec ces idées.

Du côté des défenseurs du mariage gay, on retrouve une volonté de corriger une inégalité basée purement sur l’orientation sexuelle. De plus, avec une société en constante évolution et des familles homoparentales existant déjà, accorder le mariage gay et l’adoption pour tous reviendrait à donner un cadre légal et sécurisé à des familles qui en sont privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *