La presse

Les origines de la presse écrite en France remontent au XIIè siècle. Théophraste Renaudot créée le premier grand journal français en mai 1631, “La Gazette”. Ce dernier sera d’ailleurs publié jusqu’en septembre 1915 ! En mémoire du fondateur de la presse, le prix Renaudot récompense encore aujourd’hui les journalistes émérites.

En mémoire du fondateur de la presse, le prix Renaudot récompense les journalistes émérites.

En mémoire du fondateur de la presse, le prix Renaudot récompense les journalistes émérites.

Un périodique voit également le jour en janvier 1631: “Nouvelles ordinaires de divers endroits”. Ces deux journaux fusionnent cependant en octobre 1631 lorsque Renaudot obtient le monopole de la presse écrite en France grâce au Cardinal de Richelieu. Le but est alors informatif mais les écrits sont surtout mis au service de la propagande, afin de justifier l’application de telle ou telle politique au vu de l’opinion publique.

En 1777, le premier quotidien apparaît en France sous le nom de Journal de Paris. Il relate des nouvelles culturelles ou des faits divers. Sa publication perdurera jusqu’en 1840. Les choses s’accélèrent à partir de 1789 où la déclaration des droits de l’homme prône la liberté d’expression pour tous les citoyens. Celle-ci ne sera cependant effective que bien plus tard avec la loi sur la liberté de la presse en 1881. On voit cependant rapidement apparaître ici et là et de nombreux journaux à partir de 1789 dont Le Figaro en 1826 et Le Matin en 1884. Les premières agences de presse voient également le jour. L’Agence des feuilles politiques (AFP) est créée en 1835, suivie par Reuter en 1851.

Le paysage de la presse écrite française se dessine peu à peu tel que nous le connaissons aujourd’hui. Le Canard enchaîné est créé en 1915, le magazine féminin Marie-Claire en 1937. Il est également impossible d’évoquer l’histoire de la presse sans parler du premier numéro du quotidien Le Monde le 18 décembre 1944. Le magazine féminin Elle est publié à partir de 1945, puis le quotidien sportif L’Equipe en 1946. D’autres poids lourds de la presse écrite voient le jour les années suivantes: Paris Match en 1949, L’Observateur en 1950, L’Express en 1953, Le Nouvel Obs en 1964. Le Point sort en 1972, suivi par Libération en 1973.

L’industrie de la presse en France est assez importante. Selon le ministère de la culture, le chiffre d’affaire généré par la presse nationale en 2008 était de 1, 45 milliards d’euros. Le nombre d’écrits publiés est en effet très important et on retrouve une multitude de journaux, de magazines, de revues qui paraissent de manière trimestrielle, mensuelle, hebdomadaire, ou quotidienne. La concurrence est cependant rude dans le secteur de la presse au vu de la multiplication des journaux disponibles, et de la concurrence accrue d’internet en matière d’information. Les chiffres de diffusion annuelle parlent également d’eux-mêmes et ne font d’ailleurs que descendre depuis plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *